Chamfer, canape

Une intuition dérivée au langage de la charpente est le trait distinctif d’un nouveau système modulaire de construction, formel et innovant quant à la flexibilité de composition. Si « chamfer » designe littéralement un chanfrein résultant de la coupe à 45° d’un angle droit, dans le canapé il exprime une double augmentation de perspective, esthétique et fonctionnelle. Vers l’extérieur, le chanfrein adoucit et sert de guide, en donnant au volume une valeur spatiale et architecturale ; vers l’intérieur, l’angle renferme et soutient, en favorisant un style de siège polyvalent qui s’adapte bien à l’environnement domestique pour l’utilisation dans les espaces publics. Avec les cinq modules, différents quant à l’extension et à la profondeur, et un seul raccord, il est possible d’imaginer une multitude de combinaisons, de la simple juxtaposition symétrique aux séquences géométriques plus complexes. Le signe est fort, reconnaissable dans les références à la déstructuration commencée avec Lowland (2000) et à la ligne raffinée de Redondo (2010) ou de M.a.s.s.a.s. (2012). Le terme « chamfer » renvoie au détail architectural de l’angle chanfreiné. C’est de là que découle le dessin en plan du canapé, qui caractérise tous les éléments du système de sièges. Polyvalents, flexibles, majestueux, ces canapés nous accueillent dans une grande et élégante étreinte.

Le canapé Chamfer célèbre les vingt ans de collaboration de Moroso avec Patricia Urquiola: « Parlant avec Patrizia de cet anniversaire, pour nos vingt ans de collaboration, nous avons décidé de travailler sur la simplification d’une série d’échos provenant de projets réalisés dans le passé, en pensant par exemple à Redondo et à d’autres canapés qui représentaient pour nous une sorte de berceau, de nid. Nous avons réduit les hauteurs et redéfini les géométries. Nous sommes arrivées à des lignes plus pures, plus nettes et cet angle s’est imposé, ce broken edge comme disent les Anglais, ce Chamfer, un mot fréquent en architecture où, quand nous raccordons deux lignes dans une courbe, nous créons un chamfer. » (Patricia Urquiola)

Mousse de polyuréthane indéformable à densité variable, mousse ignifugée injectée à froid et fibre polyester avec structure interne en bois. Pieds en polypropylène noir vissés à la structure.
Coussins optionel en mousse de polyuréthane ignifugée, fibre polyester et flocons en mousse avec mémoire de forme. Tous les éléments sont munis de système dÆaccrochage en acier ABS. La collection Chamfer 1 est dehoussable.

collection:
Chamfer