Fjord, chaise

La perfection dans un fragment d'un coquillage

D’un fragment de coquille, cassé, lissé par les vagues, Patricia Urquiola dessine une collection d’assises pensées pour la maison et pour les espaces publics. L’influence scandinave, évoquée par le nom, se réfère à Arne Jacobsen et dans la présence d’une coupe allongée, métaphore des criques des côtes du nord. Comme dans un cycle naturel, le châssis du fauteuil, régénérée par le temps et l’eau, devient un fauteuil et puis encore un tabouret. La forme brisée, du concept abstrait, se transforme en objet de design: des lignes douces qui soutiennent et accueillent, mises en évidence par l’exactitude des coutures à vue en harmonie continue avec la nature essentielle de la structure.

Mousse ignifugée injectée à froid avec structure interne en acier, revêtue en tissu ou en cuir.