Une collection qui explore des styles différents et unit entre eux des mondes lointains

La collection Salon Nanà est le fruit d’une collaboration avec l’architecte franco-libanaise Annabel Karim Kassar. La collection est ainsi nommée pour évoquer des atmosphères conviviales, telles qu’elles étaient décrites dans la littérature de la fin du XIXème siècle (le roman « Nana » d’Émile Zola a été publié en 1880). Elle comprend un système de canapés flexible et modulaire capable de s’adapter à différentes situations, ainsi que deux collections distinctes de tables basses s’inspirant de la tradition marocaine.

À une silhouette généreuse et au confort unique des grands coussins garnis de plumes, les canapés Nanà associent une gamme de tissus accueillants qui va des étoffes rayées renvoyant à la culture marocaine aux extraordinaires options de couleurs primaires en lin, coton ou velours, sans oublier les imprimés.
Les canapés Nanà sont combinés à « Mezze », un matelas bas utilisé traditionnellement au Moyen-Orient dans les maisons, les salons et les réunions majlis.
La collection est complétée par les grandes tables basses carrées Nanà Tables avec un piètement noir en métal et un plateau qui peut être soit en verre, avec trois finitions possibles, soit en marbre noir Marquina, Carrara ou Calacatta. Les petites tables basses Not a Harem présentent une base métallique noire surmontée d’un plateau orné d’un motif de carreaux mauresques imprimés sur toile. Les tables basses sont décorées de clous brunis.

« J’ai vécu trois ans au Maroc et j’adore la djellaba pour homme à rayures noires et blanches, typique de la Médina. Avec Salon Nanà, j’ai ainsi voulu créer une atmosphère. Un état d’âme en évolution continue, opposée à tout ce qui est statique. » Annabel Karim Kassar