Saruyama, canape
by Toshiyuki Kita, 1989

Variation instinctive de la forme

L’intuition arrive sur le mont  Takasaki, dans la Préfecture de Ōita, de l’observation des petits et agiles macaques japonais: libérer l’instinct animal, la jovialité intime que chaque personne porte dans le propre profond à travers la conception d’une forme, d’un espace de relation où s’asseoir, grimper. Assises multiples à caractérisation organique, expression morphologique de la culture de la beauté et du caractère transitoire. Trois éléments indépendants mais complémentaires, trois formes immuables accessibles en une seule, unique île circulaire. Le projet, comme variable d’un paysage, absout ainsi simultanément à différentes manières d’être assis, de vivre la sociabilité.

L’îlot se compose de trois éléments de forme libre qui se combinent pour former un grand siège de forme circulaire. Assises en mousse ignifugée injectée à froid. Base en bois multiplis. La collection Saruyama n’est pas déhoussable.

collection:
Saruyama